Benjamin Attahir à la Philharmonie de Paris

Du 17 au 30 avril 2016, le compositeur Benjamin Attahir a travaillé avec les musiciens de l'orchestre du théâtre opéra Liyuan de Quanzhou dans la province du Fujian. La recontre d'une musique traditionnelle,le nanyin (le souffle du sud), qui a mille ans et de la musique contemporaine était improbable et pour tout dire risquée. Mais le miracle s'est produit grâce aux qualités humaines et au savoir de Benjamin Attahir, et, sans doute à ce que nous ne soupçonnions pas, la volonté des musiciens du Liyuan de découvrir de nouveaux espaces musicaux.

  • benjamin_attahir.jpeg

La chanteuse Zheng Yasi apportait sa voix et le canevas de départ à la création de Benjamin Attair  sous la forme d'un livret ancien, "la petite mélancolie" (shen san wu niang), le plus célèbre du théâtre Liyuan et de la musique Nanyin. Le violoniste Ami Flammer a, quant à lui, mené l'orchestre sur les voies de la musique contemporaine que Benjamin Attahir  développera par la suite avec des musiciens français. La création aura lieu à la Philharmonie de Paris, le 11 février 2018.

concert petite mélancolie, par patrick sommier

Patrick Sommier

Publié le 20 mai 2016, à Paris

Back to top